Avant la fouille

Recherches documentaires

D’abord, pour mieux diriger nos recherches, on doit avoir un but, un objectif à atteindre. Ce dernier se présente sous forme d’une question de recherche à laquelle on veut obtenir une réponse. Cette question de recherche, aussi appelée problématique, est établie au départ à partir d’une recherche documentaire.

Les recherches documentaires servent à déterminer l’historique connu du lieu. Les textes étudiés sont les documents rédigés à l’époque historique correspondant à notre problématique; les vieilles cartes, les vieux dessins ou les photos d’archives, par exemple. Ce n’est pas qu’une simple lecture. En effet, les expressions et le langage diffèrent dans le temps comme aujourd’hui entre les pays et les régions. Par exemple, le français est très différent entre le Québec et la France aujourd’hui, imaginez maintenant entre les Romains du Ier siècle apr. J.-C. et les Américains d’aujourd’hui. Ils avaient aussi des outils différents et parfois moins précis pour la production de cartes. Puis des parties peuvent avoir été inventées ou magnifiées par l’auteur car le récit de voyage avait souvent pour fonction de glorifier l’exploit de la découverte.

Les recherches documentaires concernent aussi l’histoire des recherches qui sont déjà faites sur le sujet étudié, soit les fouilles d’autres archéologues ou des historiens sur le site ou sur la même problématique.

Cette partie du travail sert à savoir sur quoi on étudie et évite de reproduire les travaux déjà faits par nos collègues. Elle aide aux interprétations en croisant les informations nouvelles qu’on découvrira avec celles déjà existantes. Cette étape permet aussi d’aider à localiser des vestiges ou des lieux historiques, et de déterminer les méthodes de fouilles nécessaires, ce qui permet une meilleure gestion du temps imparti pour les fouilles.

Recherche documentaire

Recherche documentaire


Recherche de financement

C’est une grande partie du travail, qui nécessite de monter un dossier complet, incluant l’établissement d’un budget détaillé de chaque étape de la recherche. Ce budget inclut autant les temps prévus que la prévision des quantités de matériels et de la main-d’oeuvre nécessaire.

Le financement vient principalement des gouvernements, des institutions (par exemple les universités) ou bien, plus rarement, de fonds privés (associations ou mécènes par exemple).

Le public peut également, dans certains cas, fouiller sur un site archéologique sous la supervision d’un professionnel et contre contribution, ce qui fournit également une part du financement nécessaire à la recherche.


Prospection

Une prospection est un sondage du terrain, selon diverses méthodes, afin de déterminer le potentiel archéologique d’une zone inconnue. Cette étape sert à localiser l’emplacement exact des sites archéologiques.

En archéologie préventive, la prospection permet d’aller à l’essentiel, donc de gagner du temps lorsque l’on ne peut pas tout fouiller la zone qui sera touchée par les travaux.

Exemple de prospection

L'examen d'une zone restreinte permet d'orienter les fouilles subséquentes