Stratigraphie détaillée et expliquée

Histoire de la stratigraphie
Au commencement, Thomas Jefferson fouille un tumulus amérindien de Virginie en 1781, en utilisant le principe de la superposition des couches de sol qui avait été mis au point par un géologue au Danemark. C’est ce que nous appelons maintenant : la stratigraphie, un concept visant à documenter la logique de la déposition et la chronologie relative de cette déposition. Bien que le plus grand progrès de l’application de la stratigraphie à l’archéologie soit entre les deux guerres mondiales, la stratigraphie est une méthode communément appliquée seulement après la deuxième guerre mondiale et elle a beaucoup évolué depuis.

Pourquoi faire des analyses de la stratigraphie
Cette technique sert principalement à localiser l’emplacement d’une couche par rapport aux autres, afin d’élaborer une datation relative de nos couches archéologiques. Elle sert également d’indice d’un comportement ancien pour une couche en particulier. Par exemple, la démonstration d’un comblement, du creusement ou des différences de niveaux de sols entre l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment.

Cliquez sur les couches archéologiques pour en savoir plus

Stratigraphie détaillée et expliquée

Histoire de la stratigraphie
Au commencement, Thomas Jefferson fouille un tumulus amérindien de Virginie en 1781, en utilisant le principe de la superposition des couches de sol qui avait été mis au point par un géologue au Danemark. C’est ce que nous appelons maintenant : la stratigraphie, un concept visant à documenter la logique de la déposition et la chronologie relative de cette déposition. Bien que le plus grand progrès de l’application de la stratigraphie à l’archéologie soit entre les deux guerres mondiales, la stratigraphie est une méthode communément appliquée seulement après la deuxième guerre mondiale et elle a beaucoup évolué depuis.

Pourquoi faire des analyses de la stratigraphie
Cette technique sert principalement à localiser l’emplacement d’une couche par rapport aux autres, afin d’élaborer une datation relative de nos couches archéologiques. Elle sert également d’indice d’un comportement ancien pour une couche en particulier. Par exemple, la démonstration d’un comblement, du creusement ou des différences de niveaux de sols entre l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment.

Cliquez sur les couches archéologiques pour en savoir plus