Archéologie / Laboratoires / Bio-archéologie  

PRÉSENTATION DU LABORATOIRE :

 Le laboratoire de bioarchéologie est impliqué dans divers projets de recherche paléoéconomiques, paléoécologiques et paléoanthropologiques qui concernent l'étude de restes ostéologiques découverts sur des sites archéologiques.

 La zooarchéologie est l’étude de restes d’animaux trouvées dans le cadre des fouilles archéologiques avec pour objectif principal de comprendre le mode de vie des anciens, le contexte environnemental et ses relations avec les animaux. Les restes archéologiques d’animaux (principalement des os et des dents) sont des données cruciales pour la reconstitution des économies de subsistance du passé. À partir de l’identification de l’espèce, de  l’élément anatomique et des traces de dépeçage, et l’étude des indices squelettiques de croissance (tel les anneaux de croissance annuel de la dentine et du cément), les archéologues s’engagent à comprendre l’alimentation de nos ancêtres, le fonctionnement du calendrier économique saisonnier des chasseurs-cueilleurs et leurs méthodes de chasse ainsi que leurs stratégies d’élevage (essentielles aux économies agricoles et à l’approvisionnement des sociétés historiques et urbaines). Aussi, plusieurs espèces identifiées, notamment des rongeurs qui fréquentent les habitations humaines, ont des tolérances climatiques ou écologiques très précises. L’étude de ces espèces nous permet de reconstruire l'environnement habité.  
 
La paléoanthropologie est l’étude des populations humaines du passé dans une perspective biologique, à partir de leurs restes squelettiques. L’analyse des collections ostéologiques venant des fouilles de sauvetage des cimetières menacés par des développements infrastructuraux urbains, par exemple, nous offre des opportunités scientifiques rares afin de comprendre les conditions de vie, la santé et la démographie des populations humaine, les maladies qu’ils ont subi et les traitements médicaux du passé, à partir des données ostéologiques. 
 
Le laboratoire dispose d'une collection ostéologique comparative de plus de 200 spécimens qui représentent la majorité des espèces de mammifères de l’arctique oriental, de l’atlantique du nord et du Québec et une collection de référence d’ossements humains. Aussi, le laboratoire est équipé d'un microscope polarisant, d'un système de saisie d'images numériques et d'un ordinateur dédié aux analyses de tissus ostéologiques.  
Section privée © 2006 UNIVERSITÉ LAVAL, TOUS DROITS RÉSERVÉS  
Conception Web : Studio École - Conception Technique : FD Canada