hdr-title
Huguette Lamontagne
Archéologie historique
icon archélogie historie

Huguette Lamontagne

huguette.lamontagne.1@ulaval.ca

 

Titre du mémoire

L'industrie potière à Québec au 17è siècle: une étude archéométrique des terres cuites grossières qualifiées de fabrication locale.

Directrice de recherche: Allison Bain (Université Laval)

Codirecteur de recherche: Pierre Francus (INRS, Eau, terre, environnement))

 

Résumé

 

            L’existence d’une industrie locale, où la briqueterie et la poterie étaient souvent des activités complémentaires menées sur le même site,  remonte à 1636. Lors de fouilles archéologiques menées sur divers sites de la région de Québec,  plusieurs terres cuites communes ou grossières avaient été identifiées en référence à la production européenne et quelques-unes qualifiées de locales.

            Le but de ce mémoire sera d'appliquer l'analyse scientifique à la validation de ces conclusions, tirées la plupart du temps d'un examen macroscopique des tessons. Quatre sites,  l'îlot des Palais, le domaine Maizerets, le Parc des Braves et la maison des Jésuites ont été sélectionnés pour cette étude. Les potiers locaux, de formation européenne, ont fort probablement appliqué leur savoir-faire à l’aide des techniques apprises dans leurs pays d’origine mais  ont dû les adapter aux matériaux trouvés ici. Typologiquement, les terres cuites communes locales peuvent s’apparenter aux productions françaises et autres mais, l’étude de leur pâte, que ce soit à travers la pétrographie ou l’analyse chimique, permet de les rattacher à la géologie environnante et de les différentier des productions exogènes.

            L’examen micromorphologique des corps céramiques nous permet à la fois de comprendre l’organisation interne des corps céramiques, soit le squelette, la porosité et le plasma et d'élaborer une typologie reflétant ces attributs. Les différents groupes ainsi constitués sont ensuite comparés aux caractéristiques macroscopiques des céramiques formant l’échantillon. L’ensemble  des informations recueillies est ensuite intégré dans une base de données afin d’élaborer une classification reflétant fidèlement la minéralogie et la micromorphologie des différents tessons, peu importe leur aspect macroscopique.

            L’analyse chimique sera effectuée par spectrométrie d’émission atomique à source plasma (ICP-AES). Cette méthode permet l’analyse de certains éléments avec une plus grande sensibilité, comparativement à d'autres méthodes, la limite de détection variant entre la partie par million et la partie par milliard, et moins d’interférence. Autre avantage, cette méthode peut mesurer simultanément la concentration de plusieurs éléments d’un échantillon en étant efficace sur une large gamme de concentrations. De plus, quel que soit son état, solide, liquide ou gazeux, l’échantillon peut être directement analysé (http://www.chimique.usherbrooke.ca).  Enfin, les résultats obtenus sont quantitatifs.

            Devant le nombre effarant de données, le traitement statistique de celles-ci s’impose. L’élaboration  d’une classification hiérarchique de type ascendant nécessite la transformation des données chimiques, afin de les normaliser. En archéométrie, le recours aux représentations graphiques aide aussi à interpréter nos données. Il est à remarquer que c’est grâce à la contribution du logiciel XLStatTM version 7.0, développé par cAddinsoft et qui fonctionne à partir du tableur ExcelTM, que nous réaliserons les différentes analyses statistiques multivariées, le but étant de mettre de l’ordre dans toutes ces données, d’alimenter notre réflexion et d’apporter des éléments de réponse pour tester notre hypothèse.

            Une troisième méthode d’analyse sera aussi utilisée, la tomographie couplée à un ordinateur (CT-Scan). La tomographie nous donne une image 3-D de l’intérieur du tesson et nous permet d’identifier la nature des dégraissants utilisés. Elle nous donne aussi une bonne idée de la fabrication de la pâte et de sa finition. Un logiciel spécialisé, Osirix, est l’outil qui nous permet la lecture et l’interprétation des images.

 

Mots-clés

Examen micromorphologique, spectroscopie d'émission atomique couplée à un plasma inductif, classification hiérarchique, analyses statistiques multivariées, tomodensitométrie.

Publication

Geneviève Dumont-Gagné et Huguette Lamontagne. Le site de l'îlot des Palais (CeEt-30), rapport préliminaire d'intervention 2013, opérations 70 et 71. Département des sciences historiques, Université Laval, rapport déposé au MCCQ, décembre 2013.

Geneviève Dumont-Gagné et Huguette Lamontagne. L'îlot des Palais, an overview of the field school, Summer 2013. CNHA Newsletter, June 2014, number 88, p.15.

Curriculum vitae en bref

Assistante archéologue

·       Été 2013: îlot des Palais (CeEt-30), Québec, sous la supervision de Allison Bain et Réginald Auger (dans le cadre du chantier-école de 2e cycle)

Technicienne archéologue

·       Été 2011: chantier-école en préhistoire (CeEu-10), Saint-Augustin-de-Desmaures, sous la supervision de Michel Plourde (dans le cadre du chantier-école de 1er cycle)

Assistante/technicienne de laboratoire

·       Été 2013: traitement, inventaire et analyse de collection, site de l'îlot des Palais )Ce>Et-30), Québec, pour le laboratoire d'archéologie historique de l'Université Laval (dans le cadre du chantier-école de 2e cycle)

Association

·       Membre de l'Association des Archéologues du Québec (AAQ)

·       Membre de la Society for Historical Archaeology (SHA)

Bourses

·       Automne 2012: Plan facultaire d’attribution – Bourses de réussite de la faculté des études supérieures et postdoctorales - Bourse d'entrée dans le programme

·       Hiver 2013: Plan facultaire d’attribution – Bourses de réussite de la faculté des études supérieures et postdoctorales - Réussite du cours ''Projet de mémoire''

·       Été 2013: Bourse de l'Association des Retraités de l'Enseignement (AREQ)

·       Automne 2013: Bourse Saint-Antoine sur les recherches archéologiques au Canada

·      Automne 2013: Plan facultaire d’attribution – Bourses de réussite de la faculté des études supérieures et postdoctorales - Inscription à une quatrième session